Communauté

L’agriculture urbaine à Montréal: un phénomène grandissant

L’agriculture urbaine à Montréal: un phénomène grandissant

Ce n’est pas peu dire, l’intérêt envers l’agriculture urbaine ne fait que grandir dans les villes du monde entier. Que ce soit pour réconcilier le développement urbain et durable, créer un équilibre dans l’effervescence des villes ou même embellir le quotidien des citoyens, l'agriculture urbaine est de plus en plus présente. 

Mais qu’est-ce qu’on entend par agriculture urbaine? C’est tout simplement un ensemble d’activités agricoles urbaines menées en milieu communautaire, domestique ou commercial. Elle englobe à la fois l’élevage et la production agricole, la production d’aliments frais, la biodiversité, la création de liens sociaux et surtout à éduquer la population sur les enjeux alimentaires.

Et à Montréal, on retrouve l’un des plus importants pôles d’agriculture urbaine au monde.  

Entre le béton et la verdure

Pour les habitants de la grande métropole, l’agriculture urbaine est assez importante. Presque 50% des montréalais ont adapté cette activité de plusieurs façons différentes, et ce depuis plusieurs années. 

L'agriculture urbaine à Montréal est en plein essor, avec de nombreuses initiatives visant à cultiver des aliments localement dans la ville. Ces initiatives comprennent des jardins communautaires, des fermes sur les toits, des serres urbaines et des projets de jardinage vertical. Les jardins communautaires sont répandus dans toute la ville, offrant aux résidents urbains l'opportunité de cultiver leurs propres fruits et légumes tout en favorisant le sens de la communauté. 

Les fermes sur les toits sont une autre facette importante de l'agriculture urbaine à Montréal. Elles permettent de maximiser l'utilisation de l'espace urbain limité en convertissant les toits plats des bâtiments en espaces de culture. Ces fermes produisent une variété d'aliments, y compris des légumes, des fruits, des herbes et même parfois du miel grâce à l'apiculture urbaine. 

Les serres urbaines sont également populaires à Montréal, offrant un environnement contrôlé pour la culture de plantes tout au long de l'année. Ces serres peuvent être situées sur des terrains vacants, des toits ou même intégrées dans des bâtiments existants. Elles contribuent à la production alimentaire locale et à la réduction de la dépendance aux importations de produits frais. 

Enfin, les projets de jardinage vertical gagnent en popularité, notamment dans les quartiers densément peuplés où l'espace au sol est limité. Ces systèmes utilisent des techniques telles que les murs végétaux et les tours de culture pour cultiver des plantes en hauteur, maximisant ainsi l'efficacité de l'espace urbain disponible. 

Dans l'ensemble, l'agriculture urbaine à Montréal joue un rôle important dans la promotion de la durabilité environnementale, de la sécurité alimentaire locale et de la résilience communautaire.

Mettre la main à la terre

Véritable innovatrice de l’agriculture urbaine, la ville de Montréal reconnaît très bien l’importance de ce secteur d’activité, par ses bienfaits sociaux, économiques et environnementaux.

C’est donc pour cette raison que la grande ville appuie son développement en offrant plusieurs expériences agrotouristiques et gourmandes pour les gens qui désirent en apprendre plus sur les formes d’agriculture urbaine. Que ce soit par les aménagements comestibles ou les pratiques durables urbaines, la diversité et la richesse des activités de production des aliments et de verdissement vous surprendront assurément. 

Envie de vous sensibiliser à l’alimentation durable et responsable? Voici une très bonne façon de le faire! Visitez la Centrale agricole avec notre Tours Signature: Montréal: la capitale de l’agriculture urbaine.

Read more

Écoguide Fourchette bleue: les espèces marines du Saint-Laurent à prioriser dans nos assiettes